Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Miss Hokusai - Keiichi Hara

Publié le par CHRISTOPHE LEFEVRE

Miss Hokusai - Keiichi Hara

Graphiquement, ce nouveau film de Keiichi Hara est une totale réussite, offrant une intelligente synthèse de l’art du grand peintre japonais, à la fois délicat pour dépeindre la nature, mais aussi grotesque jusqu’à la caricature, dans l’esprit du Kabuki.

Le personnage de la jeune fille, O-ei, est très attachant. Une jolie phrase pourrait caractériser cette jeune artiste, tentant de trouver sa place dans l’ombre d’un père génial et excentrique (une sorte d’Orson Welles), si obsédé par son art que son entourage compte peu : « [Ces fleurs] fanent avec animation et fleurissent avec frénésie ».

Le film propose aussi des visions de cauchemars très réussies, telle celle où l'on voit la tête d'une courtisane se détacher de son corps. Il offre aussi réflexion sur le pouvoir de l'art, qui peut tourmenter ou apaiser...

Mais c'est peut-être dans les séquences les plus intimes, mettant en scène la petite fille aveugle d’Hokusai, que le film touche le plus. Sa rencontre insoupçonnée, avec ce père qui la néglige, entre ombres et lumières, est d’une beauté bouleversante.

Commenter cet article