Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoires de jeunesse (James Kent)

Publié le par CHRISTOPHE LEFEVRE

Mémoires de jeunesse (James Kent)

Evocation de la vie de Vera Brittain, Mémoires de jeunesse propose un beau portrait de femme, passionnée, tout en étant avide d’indépendance, un personnage déterminé, courageux, en rupture avec les conventions de son époque, dans la lignée d’une Scarlett O'Hara - d’ailleurs, la scène où Vera découvre les centaines de blessés, après la grande offensive, en France, n’est pas sans évoquer celle de la gare d’Atlanta d’Autant en emporte le vent.

Certains verront dans le traitement esthétique de cette histoire une forme d’académisme. Ce sont les mêmes qui louent le classicisme enfiévré de Bright star, de Jane Campion. Entre académisme et classicisme, de même qu’entre érotisme et pornographie, la frontière est parfois ténue, et n’est souvent qu’une affaire de sensibilité…

Le scénario propose par ailleurs un double point de vue assez rare sur la Première guerre mondiale, celui des femmes et des soignants. Les interprètes sont remarquables, notamment la très jolie Alicia Vikander, vue récemment dans Agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E., l’un de ses six films sortis cette année…

En résumé, une œuvre sensible, émouvante, sans être larmoyante, qui s’adresse au cœur, donc aux spectateurs qui recherchent davantage les émotions que les sensations, espèce en voie de disparition...

Commenter cet article