Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un blog à visiter (cliquez sur la photo)

Publié le par CHRISTOPHE LEFEVRE

Cocyte-017-BorderMaker.jpg

 

A visiter, et surtout à écouter, un très joli site sur la musique baroque. N'hésitez pas à cliquer sur la photo...

 

Voir les commentaires

La belle et la bête

Publié le par CHRISTOPHE LEFEVRE

252674.jpg

 

Avec La belle et la bête, Christophe Gans à l’ambition de revenir aux origines du conte de Gabrielle-Suzanne de Villeneuve… Sans doute croit-il que cette prétention à l’authenticité lui permettra d'échapper à une comparaison avec le chef-d’œuvre de Cocteau. En réalité, il est difficile de ne pas avoir en tête (pour la regretter) l’onirique beauté de ce film, devant cet étalage vulgaire de décors baroques, devant cette imagerie tape-à-l’œil et puante d’argent, indigeste comme un repas trop copieux… Cette surcharge décorative, qui n’est pas sans évoquer certaines publicités pour des parfums, est telle qu’elle détourne complètement l’attention de l’histoire, d’ailleurs assez fade et sans émotion. En plus, certains effets sont assez médiocres (la course de la biche poursuivie par la meute de chiens, par exemple).

Le réalisateur français se serait également inspiré de Miyazaki… Son univers écrasant et sans subtilité n’a rien à voir avec la féérie délicate, la sensibilité poétique du maître japonais…

L’interprétation ne rachète rien, notamment Léa Seydoux, dont la diction ici est très peu naturelle (quand elle dit à la bête "laissez-vous aller", on dirait plutôt qu'elle lui annonce "la soupe est servie")… Vincent Cassel n’est pas plus convaincant… Et quelle pathétique scène finale !

Dernière mauvaise (très mauvaise) idée, la chanson du générique final, qui sent la musique d’ambiance de supermarché…

Voir les commentaires