Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Beau Geste

Publié le par CHRISTOPHE LEFEVRE

Beau Geste 1

 

Synopsis 

 

Alors qu’elle pénètre à l’intérieur du fort Zinderneuf, une colonne de la Légion étrangère commandée par Henri de Beaujolais (James Stephenson) découvre que tous les hommes de la garnison ont été tués, victimes d’une attaque touareg. Parmi les cadavres se trouve celui d'un sergent, dont le corps est transpercé par une baïonnette. Il sert dans sa main une lettre dans laquelle il confesse le vol d’un célèbre saphir, le Blue water, appartenant à la famille Brandon. Le commandant de Beaujolais se souvient alors que, quinze ans auparavant, il avait été reçu par son amie Lady Patricia (Heather Thatcher) à Brandon Abbas, où il avait pu admirer cette fameuse pierre précieuse. Il avait également fait la connaissance de trois orphelins recueillis par son hôtesse : Michael (Garry Cooper), dit Beau, John (Ray Milland) et Digby Geste (Robert Preston)… 

 

Fiche techniqueBeau-Geste---Affiche.jpg

 

Film américain

Année de production : 1939

Durée : 1h52 

Réalisation : William A Wellman 

Scénario : Robert Carson 

Image : Theodor Sparkuhl, Archie Stout 

Avec Gary Cooper (Michael Beau Geste), Ray Milland (John Geste), Robert Preston (Digby Geste), Bryan Donlevy (Sergent Markoff), Heather Thatcher (Lady Patricia Brandon), Susan Hayward (Isobel Rivers)... 

 


 

Critique 

 

Cette transposition à l’écran du roman éponyme de Percival Christopher Wren -la troisième après celles d’Herbert Brenon (Beau Geste et Beau ideal) et de John Waters (Beau sabreur), avec déjà Gary Cooper, mais dans le rôle d’Henri de Beaujolais- s’inscrit dans un genre très en vogue pendant l’Entre-deux-guerres. Ayant pour cadre la Légion étrangère, il compte, entre autres réussites, Morocco, de Josef von Sternberg (encore avec Gary Cooper…) ou La bandera, de Julien Duvivier. On pourrait aussi ajouter à cette liste, même si ces films mettent en scène une patrouille britannique, Lost patrol, de Walter Summers, et son remake américain, The lost patrol, de John Ford, qui baignent dans le même climat exotique et héroïque.

 

Beau-Geste---Herbert-Brenon.jpg 

 Beau Geste, Herbert Brenon (1926)

 

Beau Geste est à la fois une très belle ode à la fraternité, qu’illustre le proverbe arabe cité en exergue (L'amour d'un homme pour une femme croît et décroît comme la lune. Mais l'amour d'un frère pour un frère est immuable comme la parole du Prophète), une évocation pittoresque de la vie des légionnaires et un palpitant film d'aventure. Ce dernier aspect repose sur quelques scènes particulièrement intenses (telle celle où la colonne de secours décrouvre, en position de combat sur les créneaux du fort, les soldats morts) et l'affrontement entre les Geste et le sergent Markoff (remarquable Brian Donlevy), dont la cupidité et le sadisme forment un contraste puissant avec la noblesse de coeur des trois frères.

 

Beau-Geste-2.jpg 

Bien sûr, quelques grincheux ne manqueront pas de reprocher à ce film son côté un peu suranné, ses sentiments d'un autre temps (sens de l'honneur, du sacrifice...). Mais c'est ce qui fait aussi son charme, surtout à notre époque cynique... 

 

A noter pour conclure que trois des acteurs du film tourneront en 1942 sous la direction de Cecil B DeMille dans Les naufrageurs des mers du sud, dont j'ai parlé il y a peu : Ray Milland, Robert Preston et Susan Hayward. Par ailleurs, ce film bénéficie depuis le 7 septembre 2010 d'une nouvelle édition DVD (Universal Classics), malheureusement dépourvue de bonus. Si le confort de visionnage est assez satisfaisant, l'image manque cependant de contraste et est troublée par quelques scories. 

 

Ma note - 3,5/5

Commenter cet article

princécranoir 24/09/2011 09:30


Je n'ai pas vu "Beau Geste" mais j'ai vu récemment l'escellent film de Duvivier "la Bandera". En effet le mythe du légionnaire, le parfum d'exostisme qui se dégage de ces films colonialistes de
l'entre-deux-guerres a aujourd'hui quelque chose de rance. Ils n'en sont pas moins, pour certains, de beaux films magnifiquement ouvragés. Je ne doute pas qu'il en soit ainsi, à vous lire, de ce
film de Wellmann, très à l'aise avec l'uniforme, dont j'adore l'oeuvre par ailleurs.


CHRISTOPHE LEFEVRE 24/09/2011 10:38



J'aime aussi beaucoup aimé La bandera. Le genre de film qu'on ne pourrait plus faire aujourd'hui sans tomber dans le ridicule



Eeguab 15/09/2011 20:21


J'aime bien ce Beau Geste.Evidemment la mythologie de la Légion en a pris un coup mais je réfute toujours les arguments sur les films qui auraient vieilli.Bien sûr qu'ils vieillissent,et moi aussi
d'ailleurs.Un film est toujours témoin de son époque.Quoi de plus normal?.As-tu vu la parodie de Marty Feldman Mon "Beau" légionnaire?


CHRISTOPHE LEFEVRE 16/09/2011 00:45



Non, pas vu, même si j'en ai entendu parlé... En tous cas, j'aime tous ces films des années 1930 sur la Légion, qui un formidable parfum d'exotisme et d'aventure, qu'on trouve très rarement
aujourd'hui au cinéma...