Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Crimson Peak (Guillermo del Torro)

Publié le par CHRISTOPHE LEFEVRE

Crimson Peak (Guillermo del Torro)

Le cinéma et les fantômes, c’est une vieille histoire. De la première lanterne magique fabriquée par Christiaan Huygens, en 1659, qui projetait un squelette jouant avec un crâne, motif inspiré d’Holbein, aux fantasmagories de Philidor, qui faisaient trembler Paris sous la Terreur, l’image animée est hantée de spectres, esprits, apparitions et autres revenants...

Guillermo del Torro, dont on connait le goût pour l’horreur, reprend ici ce thème. Tous les ingrédients de l’étrange sont présents, de la maison pourrissante – admirablement inquiétante – aux boiseries baroques déchiquetées comme des mâchoires, à la machine dévorant une terre de sang, à laquelle se mêle un linceul de neige… Cette argile qui ensanglante les murs du manoir, qui suinte dans son sous-sol, est d’ailleurs la plus belle idée de cette histoire par ailleurs sans surprise, si ce n’est son orientation ponctuellement gore. L’imagerie est ciselée, réjouissante, pour l’amateur d’esthétiques gothiques. Le trio d’acteurs est parfait, même si Mia Wasikowska m’a semblé, d’abord, un peu terne. Il faut dire qu’elle fait face à une furie, Jessica Chastain.

Commenter cet article