Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mission impossible : protocole fantôme (Mission impossible : ghost protocol)

Publié le par CHRISTOPHE LEFEVRE

Protocole-fantome-1.jpg
 
Synopsis
 
Impliquée malgré elle dans un attentat terroriste contre le Kremlin, l'agence Mission impossible (IMF) se retrouve totalement discréditée. Le Président des Etats-Unis déclenche aussitôt le Protocole fantôme, une procédure mettant fin aux activités de l’organisation. Privé de ressources et de renforts, Ethan Hunt (Tom Cruise) doit trouver le moyen de blanchir l'agence et de déjouer toute nouvelle tentative d'attentat… 
 
Fiche techniqueProtocole-fantome---Affiche.jpg
 
Film américain
Année de production : 2011
Durée : 2h13
Réalisation : Brad Bird
Scénario : Josh Appelbaum, André Nemec 
Image : Robert Elswit
Avec Tom Cruise (Ethan Hunt), Jeremy Renner (Brandt), Simon Pegg (Benji), Paula Patton (Jane), Michael Nyqvist (Hendricks)...    
 


Critique
 
C’est donc au tour de Brad Bird, double Oscar du meilleur film d'animation pour Les Indestructibles et Ratatouille, de se coller à la réalisation de ce quatrième volet de Mission impossible. Chacun de ses prédécesseurs ont marqué la saga de son propre style : Brian de Palma en avait fait un thriller élégant et cérébral, John Woo s’était laissé aller à un délire baroque, JJ Abrams, quant à lui, avait apporté un sens du rythme né de son expérience pour la télévision.
 
Si l’approche de Brad Bird est sans doute moins personnelle, elle est aussi peut-être plus conforme à l’esprit de la série qui l’inspire. Mission impossible : protocole fantôme est en effet centré sur le travail de l’équipe dirigée par Ethan Hunt et sa mission. L’intrigue ne se perd pas dans de vains méandres narratifs inutilement complexes.

On saura également gré au cinéaste de ne pas recourir abusivement à la shaky cam, comme Paul Greengrass, ou de ne pas nous infliger un montage épileptique à la Tony Scott, procédés toujours déplaisants pour le spectateur souffrant de cinétose…. Il est simplement efficace dans l’action et inventif visuellement (voir l’écran derrière lequel progressent Ethan et Benji (Simon Pegg) sans être vu -enfin presque !- dans le couloir menant aux archives du Kremlin). Après tout, n’est-ce pas ce que l’on attend de ce type de film ? Bien sûr, le scénario est tout sauf crédible. Mais c’est le propre du genre…
 
 
Protocole-fantome-2.jpg 
Mission impossible : protocole fantôme vaut surtout pour quelques séquences survitaminées. Difficile de citer tous les morceaux de bravoure du film. Quatre scènes d’anthologie dominent tout de même l’ensemble : l’explosion de la tour Spasskaïa, la plus haute du Kremlin, l’ascension ultra-chorégraphiée du Burj Khalifa de Dubaï, la poursuite en pleine tempête de sable et l’affrontement entre Ethan et Kurt Hendricks (Mikael Nyqvist) dans un parking automatique de Mumbai.

Côté interprétation, Tom Cruise, n’en déplaise à ses détracteurs, est au meilleur de sa forme, ayant, dit-on, assuré lui-même toutes ses cascades. Simon Pegg apporte un contre-point humoristique fort bien venu à la figure un peu trop inébranlable du héros. Ses maladresses et ses réparties empêchent le film de sombrer dans un sérieux plombant. On retiendra également le beau travail du directeur de la photographie, Robert Elswit, oscarisé en 2008 pour There will be blood. 
 
Bref, un spectacle qui n’a d’autre prétention que de distraire, mais qui respecte le public. Agréable à regarder. 
 
Ma note - 2,5/5

Commenter cet article

Wilyrah 25/12/2011 11:26

Assez d'accord avec cet avis. Joyeux Noël Christophe.

CHRISTOPHE LEFEVRE 26/12/2011 00:41



Merci ! Toi aussi, avec un peu de retard



neil 24/12/2011 11:10

Oui, c'est un film efficace et qui remplit son contrat de divertissement. On peut en attendre mieux mais c'est déjà bien.